Nourritures astrales

L’heure, la nuit a ses secrets
Quand la précieuse intimité
Atteint de mémoire
Les provinces riches
De nourritures astrales
La somme de ces désordres
Libérée au compte-gouttes
Comme une denrée rare
Peine jusqu’ au cœur
Qui de rage accompagne
Les spectres oppressants
De ses furieuses berceuses