Condoleō

Si tu veux
Tourne-moi autour
D’hiver en hiver
Ne dis rien qui m’attire
De demain à hier
Multiplie tes pas
Aussi loin de moi
Si tu peux
Protège mes yeux
Des funestes ruines
Du désordre
Tombent l’air et l’espace
En terre
Et considère l’œil qui pleure

6 réflexions sur « Condoleō »

  1. This is an exquisite writing, Corinne. It remains amazing to me that what can be said in French with such concision and without sentimentality cannot be said in English with such concision despite the fact that English – with all its promiscuous borrowings – has many more words than French.

    I like this very much and am glad that I was tied to my desk, when young, to learn French!

    Sarah

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s