Réveil de la réalité

L’allée s’étire droit devant
La perspective s’enfonce
Dans les brumes pâles
D’un matin d’hiver
Des bras squelettiques
Qui demandent à voir
Où se trouvent les cieux
Se dressent comme
Les pointes des épées
Des pas fantômes
Traînent sur le sol
Las de porter leurs corps
Les âmes fatiguées
Ouvrent des portes
Où se mêlent les temps
L’on devine aussi
Des voix enrobées
Retirées dans des chambres invisibles
Ne laissant passer
Qu’une poussive question
Qui êtes-vous ?

21 réflexions sur « Réveil de la réalité »

  1. Bonjour,j’ai apprécié ce poème car on visualise mieux ,comme si le texte résonnai des notre tête ,et fermant les yeux ,l’imaginaire ferai le reste ,autrement dit ,par la lecture on imagine voix déclament votre poésie ! Quant à votre voie ,elle est que présumée.Peut être ,une vidéo où vous prononceriez ce poème ,donnerai tout son éclat à ces mots . Biens à vous ,Etienne.

    Aimé par 1 personne

Répondre à Sofiane h Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s