L’invisible

L’invisible existe. 
Parties en fumée
Dans un feu étroit
Les chimères rougeoyantes
Escaladent les pics nerveux
De la face cachée de la lune
D’autres encore
Savourent la fraîcheur de l’aube
S’évanouissant dans les bras
De la dernière brume
Ou bien livrées en bloc
Toutes prêtes à remuer
Ciel et terre
Pour déboussoler le monde

1 réflexion sur « L’invisible »

Répondre à carnetsparesseux Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s