Courants d’air

Passez les courants d’air ! 
Le passé
Libre comme l’air
Glace les sangs
Dans les abris dégelés
Les congères entassées
Sur les bas-côtés
Libèrent au compte-gouttes
Les hivers fragmentés
La terre dure comme l’acier
Cache l’ombre décharnée
Et la cendre dispersée
Enveloppe au couchant
Les oiseaux laborieux

6 réflexions sur « Courants d’air »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s