Gemme

Les rivières asséchées tiennent lieu de tombeaux
Aux oiseaux qui plongent en piqué
Sur ce sol craquelé comme une mosaïque décorative
La tête tristement tournée vers le haut
Ils découvrent la partie du ciel qui ne leur appartient plus
Leurs yeux opaques passent pour des pierres qui roulent

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s